Villégiature

Les cinq plus beaux campings pour les amoureux de la nature

Les cinq plus beaux campings pour les amoureux de la nature

Texte : Marie-Josée Gaudreau

La majorité des campeurs recherchent de plus en plus des sites qui leur permettent d’avoir un rapport direct avec la nature, d’admirer les paysages spectaculaires et les étendues d’eau propres et claires. Ces amoureux de la nature ne demandent qu’à consacrer leur journée à la randonnée, au canot, à la pêche, à la baignade ou simplement à la lecture d’un livre en plein air. Pour les satisfaire, plusieurs terrains ont décidé de mettre en valeur la vie sauvage de leur région en offrant la possibilité de s’adonner à ces activités en toute quiétude. voici cinq campings naturels qui combleront leurs attentes.

Camping Village Vacances Petit-Saguenay : un camping quatre étoiles offrant une vue panoramique sur le fjord (vacancesviva.com)

Saviez-vous que le fjord du Saguenay est l’un des plus profonds du monde ? Vous aurez l’occasion de l’admirer en installant votre campement sur l’un des 61 sites du camping Village Vacances Petit-Saguenay, là où la mer et la montagne cohabitent dans un décor naturel enchanteur. Au menu, des activités de plein air et des animateurs dynamiques qui font vivre une panoplie d’aventures aux enfants de 3 à 17 ans en les plongeant dans un univers de jeux et de création.

En fait, il s’agit d’un mélange de camp de vacances et de Club Med pour toute la famille ! Les animateurs occupent les enfants durant la journée pendant que papa et maman peuvent partir en randonnée pédestre, en kayak de mer ou découvrir la région en faisant du tourisme. Toute la famille se retrouve en soirée autour du feu. Que demandez de plus ?

De la mi-juin à la fête du Travail, on vous propose la formule VIVA club en 10 thèmes : les petits vacanciers (3-4 ans), les curieux (5-6 ans), les explorateurs (7-8 ans), les aventuriers (9-10 ans), les cascadeurs (11-12 ans), les ados (13 ans et plus), les parentfolies (adultes), les récréotours, les soirées animées et les grands jeux. Vous pouvez aussi pratiquer une foule d’activités à votre rythme : cerf-volant acrobatique, piscine, piste d’hébertisme, randonnée pédestre, volley-ball ou découvrir la batture de sable d’une longueur de cinq kilomètres. Il est même possible de réserver certaines activités lors de votre séjour. Pourquoi ne pas opter pour un massage ? La masso- thérapeute vous offre ce moment de détente directement sur le site. Vous avez le goût de l’aventure ? Vivez une expérience unique en faisant une excursion de deux ou trois heures en kayak de mer avec en toile de fond un troupeau de bélugas.

Le tarif varie entre 27 $ et 32 $ par jour, par adulte, selon que vous choisissiez un terrain avec ou sans services. Vous devrez débourser entre 23 $ et 28 $ par jour, pour chaque enfant âgé entre 12 et 17 ans, et entre 20 $ et 25 $ par jour, pour chaque enfant âgé de 3 à 11 ans. Les enfants de trois ans et moins sont admis sur le site gratuitement. Mentionnons que ces tarifs incluent les déjeuners et toutes les activités.

Camping du Parc de la Gatineau : une fenêtre ouverte sur les grands espaces (demsis.ca)

Rien de tel qu’un petit séjour de camping au Parc de la Gatineau pour approfondir vos connaissances sur la faune et la flore, mais aussi pour vous détendre aux sons de la nature. De la mi-mai à la mi-octobre, vous pouvez profiter de trois emplacements : le Lac Philippe, le Lac Taylor et le Lac la Pêche. Le premier offre 253 sites pour le camping familial et de groupe, le deuxième, 31 emplacements de camping familial mi-sauvage, alors que le troisième propose 32 sites pour le canot-camping. Peu importe le terrain choisi, le coût est fixé à 37 $ par nuit. Lors de votre séjour, vous aurez l’occasion de parcourir des centaines de kilomètres de sentiers, mais aussi les forêts qui abritent plus d’une cinquantaine d’espèces d’arbres, des centaines d’espèces d’oiseaux et de mammifères ainsi que de nombreux lacs. Votre famille pourra également faire de la bicyclette sur les promenades et profiter de l’une des cinq plages publiques aménagées ainsi que de la plage Smith, qui est réservée aux campeurs. Il est même possible de visiter une caverne dans le secteur du lac Philippe. Lampe de poche à la main, partez explorer les cavités rocheuses avec vos enfants. Le trajet aller-retour est de dix kilomètres. Vous trouverez des panneaux d’interprétation tout au long du parcours.

Parmi les attraits à ne pas manquer, mentionnons le domaine Mackenzie-King, le domaine de l’ancien premier ministre du Canada, ouvert tout l’été et même l’automne, qui regorge de fleurs dans son jardin. Le lac Pink constitue également un site vedette. Le sentier d’interprétation, qui fait le tour du lac, vous permettra d’en apprendre davantage sur la faune et la flore spéciale de ce secteur. N’oublions pas le mont King qui offre une vue panoramique sur la région. D’une hauteur de 1129 pieds et d’une longueur totale de 2,5 kilomètres, il s’agit du premier point géodésique du Canada. Celui-ci possède dix stations d’observation. Comptez environ 60 minutes pour le parcourir.

Pour s’évader en pleine nature, rien de tel que de préparer un petit goûter nourrissant et de le déguster dans l’un des 15 terrains de pique-nique du parc. Une activité qui plaira à toute la famille. Quant aux adeptes de canot et de kayak, ils pourront s’adonner à ces activités sur le Lac Meech, le Lac Philippe ou le Lac La Pêche puisqu’on y loue des embarcations.

Le parc vous permet également de pratiquer une activité qui gagne en popularité : la géocachette. Celle-ci est permise en bordure des sentiers officiels situés à l’extérieur de la zone de conservation intégrale du Parc. Mentionnons que les caches doivent être placées à 15 mètres ou plus des lacs, cours d’eau et zones humides.

Camping du Parc national du Bic : un paysage dessiné par la mer (sepaq.com/pq/bic)

Caps, baies, anses, îles et montagnes, voilà les mots qui décrivent le mieux le Parc national du Bic. Pour en profiter, rien de mieux qu’un séjour en camping. Vous pourrez y côtoyer la mer, la forêt et la prairie, situées le long des berges de l’estuaire maritime du Saint-Laurent. Il s’agit d’une belle occasion de passer de beaux moments en famille en faisant le plein d’air salin. Vous y verrez des oiseaux marins, dont l’eider à duvet, des plantes rares, qui fleurissent sur les caps rocheux, ainsi que des phoques qui se prélassent au soleil près du rivage.

Le Parc propose trois terrains de camping regroupant 208 emplacements, avec ou sans services. Des sites de camping rustiques sont aussi offerts aux amants de la nature dans le secteur de La Coulée. Ceux qui n’ont pas le matériel nécessaire peuvent opter pour la formule prêt-à-camper en tente Huttopia (camping Rioux) ou dormir dans l’une des huit yourtes situées dans le secteur Île-aux-Amours : une belle façon d’observer les étoiles!

Les tarifs pour un emplacement de camping varient entre 26,25 $ et 34,50 $ pour une nuit. Si vous optez pour le prêt-à-camper en tente Huttopia, vous devrez débourser 113 $ pour une nuit alors qu’il vous en coûtera 124 $ si vous choisissez la yourte.

Lors de votre séjour en camping, vous pourrez emprunter les 25 kilomètres de sentiers de randonnée pédestre, les 15 kilomètres de pistes cyclables et vous arrêtez dans l’un des nombreux belvédères vous permettant d’apprécier des panoramas à couper le souffle. Il vous sera même possible d’assister à des activités de découverte telles randonnées guidées, observations, activités théâtrales, causeries et activités en soirée.

Les enfants prendront plaisir à observer les mammifères marins, dont des phoques gris et des phoques communs qui se prélassent sur les blocs glacials. Durant l’été, on trouve dans le parc du Bic environ 150 phoques communs et une cinquantaine de phoques gris. Prévoyez une sortie en kayak de mer et une balade au coucher du soleil, ce dernier étant décrit comme l’un des plus beaux au monde.

Avis aux ornithologues: le long des falaises, il n’est pas rare d’y observer jusqu’à 300 oiseaux de proie en une seule journée. Le belvédère Raoul-Roy, dans le secteur de Saint Fabien, est le meilleur endroit pour les voir.

Camping SebKa : une oasis de paix et de quiétude (sebka.ca)

La SEBKA (Société d’écologie de la batture du Kamouraska) se consacre à la mise en valeur du milieu naturel qu’est la batture de Saint-André et de son environnement. Son magnifique camping, situé à Saint-André-de-Kamouraska, est l’endroit tout indiqué pour les amateurs de plein air. C’est le site de prédilection des grimpeurs et de ceux qui rêvent de faire du kayak de mer. La qualité des roches des falaises d’escalade et les douze kilomètres de sentiers écologiques font la joie des amateurs de plein air.

Les six kilomètres de sentiers pédestres sillonnent le monadnock, massif rocheux surplombant le Saint-Laurent. On y découvre la diversité de la faune et de la flore maritime. On peut même y observer les grimpeurs en action à partir d’un belvédère situé près de la falaise.

Vous pourrez installer votre tente ou petite caravane sur l’un des 70 emplacements qui, pour la plupart, offrent une vue imprenable sur le fleuve. Le tarif est de 20 $ par nuit. Vous pouvez également opter pour l’une des trois cabines.

Ceux qui aimeraient s’initier à l’escalade ont l’occasion de le faire sur les rochers les plus faciles de 110 voies aménagées à même les falaises. Cette activité est offerte tous les jours, à partir de la mi-juin jusqu’à la fête du Travail, entre 9 h et 15 h.

Vous pourrez également profiter de votre séjour pour visiter l’archipel des îles de Kamouraska. En compagnie d’un guide, vous filerez sur l’eau en kayak de mer à partir de la plage de Kamouraska. Vous y verrez peut-être des cormorans ou alors un phoque ou un béluga sortant le bout de son nez.

Les enfants apprécieront particulièrement l’aire de jeux qui est construite en troncs d’arbres. Ils s’y amuseront pendant des heures.

Camping du Parc national de Kouchibouguac : le paradis de la famille (Nouveau-Brunswick) (pc.gc.ca/fra/pn-n/nb/kouchibouguac/index.aspx)

Saviez-vous que le nom « Kouchibouguac » est d’origine mi’kmaq et qu’il signifie « rivière aux longues marées » ? Pas étonnant que le camping du parc attire beaucoup d’amateurs, et ce, en partie grâce aux grands emplacements qui offrent à la fois intimité et tranquillité, mais aussi parce qu’on y trouve des plages, des terrains de jeux, des sentiers de vélo et d’interprétation de la nature à proximité.

Le parc regroupe divers terrains. Le camping South Kouchibouguac accueille tentes et véhicules récréatifs sur ces 311 emplacements. De ce nombre, 46 sont pourvus d’un raccordement à l’électricité. Deux parties du camping sont situées dans une zone boisée et une dans un ancien champ qui offre des emplacements semi-boisés et ouverts le long de la rivière Kouchibouguac.

Situé à l’écart du secteur plus achalandé du parc, soit du côté nord de la rivière Kouchibouguac, le terrain de camping de la Côte-à-Fabien compte 32 emplacements sans aucun service. On y trouve que des toilettes sèches. Plus pittoresque, c’est l’endroit idéal pour la détente.

Dans l’arrière-pays, le parc vous permet de vivre trois expériences de camping: à bicyclette, à pied ou en canot ou kayak. Ces terrains de camping primitif sont équipés de foyers, de tables de pique-nique et de toilettes sèches. Le camping primitif Petit-Large est ouvert durant toute l’année. Accessible à bicyclette ou à pied, il est situé dans un champ entouré d’une forêt et offre huit emplacements. Le camping Point-à- Maxime, situé dans le secteur sud du parc, compte, pour sa part, quatre emplacements. On peut y accéder en canot ou en kayak. Enfin, situé le long de la rivière Kouchibouguac, le camping Sipu propose quatre emplacements accessibles à pied ou en canot.

Les prix varient entre 14 $ et 30 $ par nuit selon la période et les services. Du 25 juin au 25 août, les terrains sont très achalandés. On recommande donc de réserver à l’avance. Fait à noter, les animaux de compagnie sont les bienvenus, mais ils doivent être tenus en laisse en tout temps.

À partir du parc, toutes les activités sont à distance de marche ou de quelques coups de pédale. Mentionnons d’ailleurs que la bicyclette est le principal moyen de transport grâce à un réseau de 25 kilomètres de pistes cyclables. Vous pourrez également parcourir les dix sentiers de randonnée très bien aménagés et sécuritaires. La promenade de la plage Kellys est le plus populaire. Grâce à une passerelle en bois d’un demi- kilomètre qui surplombe la dune, ce sentier mène à la rive.

Au cours de l’été, le parc offre divers programmes d’interprétation de la nature. Vous pourrez profiter d’une sortie de trois heures en canot pour découvrir les plans d’eau du parc tout en observant une colonie de phoques gris, profiter des connaissances des interprètes, assister à des sketches divertissants à l’amphithéâtre en plein air et écouter des histoires et légendes locales autour d’un feu de camp. Les théâtres de marionnettes, le club de jeunes naturalistes et le programme d’introduction au monde des lagunes plairont à coup sûr aux enfants.

Ne vous reste plus qu’à réserver à l’un ou l’autre de ces campings et à profiter de votre séjour en pleine nature !